Pour la saison 2018, l’Ensemble Senza Voce propose sa nouvelle production originale Bêtes de scène.

Les artistes ont en effet décidé de mettre sous les feux de la rampe un certain nombre d’animaux plus ou moins naturels, mis en musique au gré de l’inspiration des compositeurs et des écrivains qui les ont animés. Dans ce zoo improbable se côtoient d’irrésistibles bestioles, de la plus petite, la Mouche (celle du coche, évidemment) à la plus grosse (un roi des éléphants nommé Babar).

A moins que la plus grosse ne soit la Baleine (avec son pêcheur), en provenance directe de l’imaginaire de Prévert.

D’autres bêtes incroyables croquées par le poète seront racontées sur scène, avec la verve des conteurs du groupe, un Chatcynique, un Oiseau et deux Escargots(ceux qui vont crêpés de noir à l’enterrement d’une feuille morte et en reviennent légèrement marrons…).

De La Fontaine, écrivain cher à l’Ensemble, d’autres animaux seront mis en lumière de façon inédite : LoupsBrebisChiens sans oublier l’incontournable Renard, rusé comme de juste, incontournable du monde du poète baroque.
Mais incontestablement, c’est Babar, le petit éléphant devenu roi, qui tiendra le haut de l’affiche. En suivant fidèlement l’histoire de Jean De Brunhoff, l’Ensemble a arrangé pour les besoins de la cause la figurative et subtile musique de Francis Poulenc.

 

  • Bêtes de scène

  • La pêche à la baleine

  • Le loup et le chien

  • Le coche et la mouche

  • Deux escargots

  • Spectacle dernière séance N° 2

Pour le deuxième semestre, l’Ensemble proposera (la dernière séance saison 2) selon un concept désormais bien rodé mêlant vidéo, images et musique.

Retour donc à une des marques de fabrique de l'Ensemble Senza Voce : les musiques au cinéma, dans un répertoire mélodique revisité pour 2018, avec des standards du genre mais aussi quelques curiosités à (re)découvrir.

Dans un climat rappelant la célèbre émission animée par Eddy Mitchell dans les années 80-90, les artistes plongeront le public dans des souvenirs réjouissants et parfois hauts en couleurs.

Bien sûr, on retrouvera les compositeurs familiers à nos oreilles dans ce répertoire : Morricone, Williams, Badelt, Cosma, Delerue, Rota… qui ont illustré des films tout aussi renommés que la musique écrite pour soutenir l’image.

Spectacle Senzavoce
 

Mais il y a bien d’autres thèmes, parfois méconnus, parfois célèbres mais illustrant des films oubliés.

Exemple avec La grand vadrouille : si chacun a le film en tête, qui se souvient de la java du générique ? Et la fameuse Valse de Chostakovitch, si on se rappelle de la pub qu’elle a animée, se souvient-on des films dans lequel elle a été utilisée ?

Des choses surprenantes, aussi : dans un film aussi sombre que La liste de Schindler, qui s’attendrait à retrouver le tango Por una cabeza de Carlos Gardel ? Et pourtant, il y est…

Il faudrait encore en citer d’autres, comme le sublime Oblivion de Piazzolla, tiré du film Henri IV, mais le mieux est de venir écouter l’Ensemble Senza Voce au château de Pierre-De-Bresse dans le cadre du festival organisé par l’ami François Tainturier ou revenir faire un petit tour à la salle Gabin de Talant.

LA DERNIERE SEANCE  Saison 2

 

Au Chateau de Pierre - De Bresse

Dimanche 21 octobre 2018 (horaires et tarifs à préciser)

 Chateaupierredebresse1

 

A Talant

Samedi 24 novembre à 20h00 dimanche 25 novembre à 15h00

1, place Abbé Pierre TALANT 

Entrée 5€

Affiche Spectacle Senzavoce 24 et 25/11/2018

  

Au fil des ans – 8 ans déjà ! -, et au gré des rencontres, l’Ensemble Senza Voce s’est forgé une personnalité originale sur la place.
Ce groupe d’amis, initialement fait de musiciens d’abord épris de musique classique et bannissant ouvertement la voix (Senza Voce), s’est progressivement tourné vers d’autres cieux musicaux et a définitivement adopté la (les) voix sous la forme de conteur et conteuse.

Les textes choisis sont désormais étroitement liés à la musique.

Et, comme ça ne suffisait pas, et que dans toute pièce digne de ce nom, il faut un décor, alors, ils ont eu recours aux images et à la vidéo.
Lorsque la salle s’y prête, on peut même y ajouter la mise en lumière signée Event Light Design.

Couleur Event Light Design

Aux instruments, il y a Jean-Pierre Perrot (clarinettes) ; Jean-Luc Saffroy (cor anglais) ; Marie-Pascale Rivoire - la petite nouvelle ! - (contrebasse) ; Isabelle Lefranc (piano et percussions).

Jean-Pierre PERROT, jean-Luc SAFFROY, Isabelle

A la voix, il y a Brigitte Perrot et Roger Merliaud.
A l’image photo et vidéo, il y a Jean-Jacques Schmitt.
La mise en lumière est assurée par Rémi Saffroy (Event Light Design).