June 30, 2016, 1:29 am

Architect

 

 

Nos prochains concerts...

 

  • Samedi 04 juin 2016 à 21h00 au Jardin des 5 roses - Mairie de TALANT - La légende des 5 Roses
     
  • Dimanche 05 juin 2016 à partir de 09h30 - Café Musique au jardin des 5 roses
     
  • Samedi 22 octobre 2016 à 20h30  Histoires fabuleuses Salle polyvalente Corcelles-Lès-Citeaux 

Salon Romantique
Quoi de mieux qu’un château médiéval pour tenir Un salon romantique, dernière création de
l’Ensemble Senza Voce ? Après une première réussie à Talant en février dernier dans la salle
Gabin de la médiathèque, l’Ensemble a relevé le défi de donner la même prestation
dans le décor
contraint d’une petite église montagnarde, celle de Foncine-Le-Bas, dans le Haut-Jura.

 

Retour cette fois au château de Rosières où les Amis du Château ont invité les musiciens dans le
décor d’un véritable salon, restauré par la famille Bergerot comme tout le reste de ce château et
ses jardins, situé dans la vallée de la Vingeanne, du côté de Saint Seine.

 

Chateau de Rosière

Le spectacle mêlant littérature et musique, image et lumière, il a fallu faire preuve d’une certaine
adaptabilité, car une cinquantaine de spectateurs avaient finalement opté pour cet après-midi culturel,
plutôt que de profiter de la journée du patrimoine qui coïncidait avec le concert.

Sans titre

Bien leur en a pris, car ils ont pu voir le savoureux jeu des acteurs Roger Merliaud et Brigitte Perrot
dans les extraits d’
Hernani (V. Hugo) ou d’On ne badine pas avec l’amour (A. De Musset).


Ils ont pu goûter également aux textes choisis par Roger Merliaud, comme ce délicieux Lys dans la
vallée de Balzac ou encore cette description épique de la bataille de Waterloo de Victor Hugo,


augmentée de la superbe illustration en images réalisée par Jean-Jacques Schmitt, et rehaussée
par le jeu de lumière imaginé par Rémi Saffroy.

 

Sans titre

Pour illustrer poésie et morceaux choisis de la littérature du XIXème siècle, l’Ensemble Senza Voce,

dans sa formation en trio (hautbois ou cor anglais, clarinette et piano), a proposé des œuvres du
grand répertoire, comme les profonds trios de
Max Christian Friedrich Bruch, écrits originellement
pour clarinette, 
alto et piano (la partie d’alto étant confiée au cor anglais), 

 

Mais Jean-Luc Saffroy, Jean-Pierre Perrot et les pianistes Isabelle Lefranc et Jean-Christophe

Sarkissian ont également choisi d’interpréter des œuvres très peu connues voire inconnues, aux
harmonies quelquefois curieuses, comme la
Scène des Sylphides de Heinrich Mölbe ou encore les
courtes
pièces composées par
Cesar Cui.

Sans titre
 

Le concert-lecture s’est achevé du côté des Baléares, lieu de séjour dans les années 1830 du
célèbre couple
George Sand et Frédéric Chopin : cette escale dans le temps a donné lieu à lecture
par les récitants de quelques lettres envoyés à des amis du continent, l’occasion pour 
Jean-Christophe Sarkissian de jouer un
prélude du grand pianiste, composé précisément pendant
ce séjour à la
chartreuse de Valdemossa.

L’Ensemble Senza Voce, après cet épisode romantique, et la reprise, pour deux concerts les
12 et 13 décembre prochains, du programme bien rodé désormais autour de Noël (
Noël sacré,
Noël profane
), continuera dans la spécialité qui est désormais la sienne, faite du mélange harmonieux
de la musique, de la littérature et de l’image, dans une première production d’Histoires fabuleuses,
en commençant par la création du compositeur dijonnais Jean Gueneau
Kimo et Mahana (texte de
Roger Merliaud), œuvre spécialement écrite pour l’Ensemble, et en poursuivant par des
Fables
de La Fontaine
, dont on vous promet déjà qu’elles seront hautes en couleurs !

 

Mais ça, ce sera pour la première fois le 28 février au centre social Balzac de Dijon...

 


« Moteur ! » à Saint Seine Sur Vingeanne

 

Ambiance Cinéma ce samedi 13 juin dans la remarquable église de SAINT SEINE SUR VINGEANNE…Lumière et son –ou plutôt musique- s’étaient donnés rendez-vous pour un bel hommage au 7ème art et à quelques-uns de ses chefs-d’œuvre.

 

La dynamique association Musique, Culture et Patrimoine, présidée par Mme BERTIN, avait en effet convié l’Ensemble Senza Voce à un concert dédié aux musiques au cinéma.

Musiques de tous genres, bandes originales de films ou thèmes classiques empruntés par les réalisateurs, les musiciens (flûte, hautbois, clarinette, trompette, cor et piano) n’ont pas ménagé leur peine pour faire (re)découvrir des pages parfois anciennes de la musique de film.

Une centaine d’auditeurs ravis se sont prêtés au jeu des devinettes, mené de main de maître par l’animateur Roger MERLIAUD, qui a récompensé d’une place de cinéma gratuite les heureux lauréats ayant les bonnes réponses aux questions posées.

La qualité des interprétations, toutes originales, arrangées par le directeur musical et hautboïste de l’Ensemble Senza Voce, Jean-Luc SAFFROY, ont été sublimées par une mise en lumière réussie signée Rémi SAFFROY.

Du vert pour Shrek et l’alléluia de Leonard COHEN, du bleu marine pour Titanic, des tons sombres et rouges pour Platoon et l’adagio de BARBER ou La liste de Schindler et son déchirant thème…tous les moyens ont été mis en œuvre pour transporter l’auditeur dans des univers cinématographiques très contrastés.  

Après cette première appréciée, nul doute que l’Ensemble Senza Voce reviendra bientôt dans la vallée de la Vingeanne. 

Il sera d’ailleurs présent dans un tout autre programme -Un salon romantique- au château de ROSIERE dès le dimanche 20 septembre 2015….A ne pas manquer !


Il y en avait pour tous les goûts...

Le clochard, la fille d’acier, le pêcheur de baleines, le geôlier, les deux escargots (qui vont à l’enterrement), le plombier zingueur, le joueur d’orgue de barbarie, le maitre d’école et le chausseur d’enfants…Tous présents pour un Inventaire à la PREVERT hors normes, mis en musique par le musicien fétiche du grand poète Joseph KOSMA, sur des arrangements signés Jean-Luc SAFFROY.

Roger

Incarnés à merveille par la soprano Céline GRACYK et par le narrateur très inspiré Roger MERLIAUD, tous ces personnages plus ou moins fantaisistes ont arpenté sans modération la scène de la salle des fêtes de CORCELLES LES CITEAUX.

_DSC5004

Qui n’a pas vu l’entrée de Roger en ciré jaune, la baleine sur l’épaule, ou l’entrée des deux escargots a nécessairement manqué quelque chose !

Le tout baignant dans le jeu de lumière précisément orchestré par Rémi SAFFROY…Ambiance garantie !

_DSC5056

Entre deux chansons, histoire de souffler un peu mais sans quitter l’univers surréaliste de PREVERT, Brigitte PERROT nous a conté l’histoire invraisemblable du jeune dromadaire en conférence et celle, tout aussi improbable, des éléphants de mer déménageurs d’armoires.

_DSC5071

Mais insister sur les amusantes scènes imaginées par Jacques PREVERT serait par trop restrictif eu égard aux couleurs plus sombres peintes par l’auteur : quelles chansons poignantes que Barbara, Fille d’acier ou encore Le désespoir est assis sur un banc…

Et que dire des inaltérables Feuilles mortes ? ici, l’Ensemble Senza Voce a choisi d’interpréter un arrangement magnifique réalisé par Johnny MERCER, après que Brigitte PERROT ait lu en coulisse, voix off, le célébrissime poème.

Bref, ce fut un grand moment de poésie et de musique qui a diverti un auditoire heureux d’avoir assisté à la fête. 

Après une première prestation à l’automne 2013 sur l’invitation de l’Espérance, dynamique association de CORCELLES LES CITEAUX, l’Ensemble Senza Voce a ainsi pu donner un deuxième concert de grande qualité, haut en couleurs.

Gageons que ce n’était pas le dernier…
 


Il étaient tous là…

…SAND, CHOPIN, HUGO, MUSSET, BALZAC BRAHMS mais aussi, venus en voisins, SCHUMANN, BRUCH, SCHUBERT, MENDELSSOHN et ROSSINIpour un salon romantique mêlant littérature, musique, jeux de lumière et images.

Dimanche 1er février, Talant fut le théâtre d'un évènement exceptionnel, tant par son originalité que par sa créativité. C'est à guichets fermés que se déroula le concert - lecture de l'Ensemble Senza Voce.

Une fois de plus, les artistes de l'Ensemble se sont surpassés et ont innové avec un spectacle de musique classique agrémenté de textes, lumières et.... images !


_DSC4824

Les narrateurs Brigitte PERROT et Roger MERLIAUD ont assuré une prestation de très grande qualité, alternant lectures et scènes de théâtre.

_DSC4809

 

Les Talantais -et les autres- ont pu se replonger dans des œuvres littéraires incontournables de l’époque romantique  comme Le lys dans la vallée, On ne badine pas avec l’amour ou encore Les illusions perdues.

Dans La charge des cuirassiers à Waterloo,  célèbre description de la bataille selon Victor HUGO, conté avec fougue par l’ami Roger, les spectateurs ont particulièrement apprécié le montage image de Jean-Jacques SCHMITT.

 

_DSC4842

 

Côté musique, en écho au Désert de LECONTE DE LISLE, les musiciens ont interprété l’Air arabe, œuvre délicieuse d’un compositeur trop peu connu : Heinrich MÖLBE.

Pour varier les lectures, les narrateurs se sont glissés dans la peau de célébrités du moment pour un échange de correspondances savoureuses, notamment entre George SAND, Frédéric CHOPIN et leurs amis.

L’occasion pour les musiciens de terminer le concert sur une note de virtuosité avec le Konzertstück op 113 n° 2 de MENDELSSOHN.